le Terroir

« Respectueux avant tout du gout, de notre environnement et de notre santé, depuis plus de dix ans j’ai orienté le Château Lamblin vers l’Agriculture Biologique. »
C’est à ECOCERT, un organisme de contrôle reconnu sur la scène internationale, qu’est confié en 2000 la charge des procédures qui visent à certifier le mode de production en agriculture biologique.

http://chateau-lamblin.com/

Les contrôleurs ont un accès permanent et sans réserve à la propriété pour y effectuer leur travail de vérification des factures concernant les produits de traitement et prélèvement d’échantillons de terre, ou sur les vignes en vue de rechercher d’éventuels résidus chimiques. Il faut passer par une reconversion de 3 années complètes pour justifier de l’obtention du certificat d’agrément qui permet de faire référence à l’Agriculture Biologique. Le Château Lamblin a obtenu cet honneur pour la récolte 2003. Seuls des traitements à base de produits de contact d’origine naturelle (soufre et cuivre) sont utilisés : – aucun insecticide et fongicide de synthèse – aucun produit chimique (engrais et désherbants) A l’instar de l’Homme, les défenses naturelles de la plante sont stimulées, ou réveillées, par l’emploi de solutions homéopathiques, d’algues. Des poudrages d’argile benthonique viennent compléter le tout afin de favoriser la photosynthèse et de protéger le raisin contre la pourriture jusqu’aux vendanges.

 

Le Château Lamblin se situe dans le pays de Bourg sur Gironde, en plein cœur du vignoble des Côtes de Bourg. Le terroir, qui bénéficie d’un microclimat et d’une situation géographique très particulière due au Bec d’Ambés, est composé de terres de type argilo-calcaire et limono-graveleux ; il possède tous les atouts naturels favorables à l’épanouissement de la vigne. D’une superficie de 4 hectares, le Château Lamblin reste d’une dimension familiale. L’âge des vignes se situe entre 20 et 50 ans pour les parcelles les plus anciennes. Le vignoble est constitué des cépages nobles suivants : Merlot 80 %. Principal cépage du Bordelais, le merlot est plus précoce que le cabernet et se cultive sur des sols argileux et humides. Il produit un vin exubérant, aristocrate et velouté qui adoucit la charpente un peu austère du cabernet, et atteint son apogée plus rapidement que ce dernier. Ses vins corsés développent des bouquets souvent marqués par des notes animales, mais aussi de sous-bois et de truffe.

 

Cabernet Sauvignon 10 %. Le plus célèbre au monde, ce cépage rouge est souvent cultivé sur des sols chauds et aérés ; ses vins se distinguent entre tous par un puissant arôme de cassis et, après un élevage en fûts de chêne neufs, par un bouquet de cèdre, de boîte de cigares et parfois de tabac. Ses petites baies à peau épaisse donnent un jus riche en matières colorées et en tanins, atouts favorables au vieillissement. Malbec 10 %.

 

Connu sous le nom d’auxerrois à Cahors et sous le nom de cot dans la Loire, ou encore teinturin (pour sa couleur intense), le malbec produit des vins charpentés, de bonne garde, un peu rustiques, au nez de paille fermentée. L’âge des vignes se situe entre 15 et 45 ans pour les parcelles les plus anciennes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s